La Biomasse

De l'énergie à ne pas oublier !

La biomasse c’est quoi ?

 

La biomasse regroupe toutes les matières d’origine animale ou végétale. Elle peut être utilisée pour produire des aliments, de l’énergie, des matériaux, des cosmétiques, des médicaments. La liste des utilisations de la biomasse est quasi infinie. Elle est constituée de bois, de cultures, d’effluents d’élevage, ou encore de déchets organiques... Le moindre sous-produit, co-produit, résidu ou excédent de nos productions agricoles et industrielles, est susceptible de devenir une matière première de grande valeur !


Certaines cultures, comme le miscanthus ou le taillis à courte rotation, sont même dédiées uniquement à la production de biomasse. (source : La Biomasse en Wallonie)


Pour la production d’énergie, la biomasse peut être principalement utilisée de deux manières :

– par la combustion, on utilise alors le bois, le miscanthus, le taillis à courte rotation… Production de chaleur.

– par la biométhanisation, on utilise alors des sources agricoles (effluents d’élevages, mauvais fourrages…), d’industries agroalimentaires, de cultures dédiées comme le maïs. Production de biogaz, d’électricité et de chaleur.

 

Un projet se concrétise avec Coopeos

 

L’énergie est un enjeu capital pour la société humaine. Mais un changement s’est opéré depuis quelques années. Aujourd’hui, beaucoup de projets sont imaginés pour se passer des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), aux effets néfastes bien connus (rejet de gaz à effets de serre, réchauffement climatique…).

 

Récemment, Émissions Zéro s’est lancé dans la rénovation du réseau de chaleur du home « Domaine des Rièzes et des Sarts » à Cul-des-sarts (Couvin). Nous sommes plusieurs partenaires dans ce projet : STA Technique, V3-Manupal, Parc Naturel Viroin-Hermeton, Optiwatt et Coopeos. Pour rappel, Coopeos, par son offre de performance énergétique, apporte des solutions alternatives dont l’impact est nettement positif !

 

Concrètement, le projet consiste en l’installation de deux chaudières bois (puissance 2 x 350 kW) en remplacement de cinq chaudières fioul (consommation annuelle : 140 000 l), et de deux ballons tampon de 8000 litres chacun. Notre objectif est de réduire de 90 % les émissions de CO2. Deux récentes chaudières fioul sont maintenues en réserve en cas de panne des deux chaudières bois. Le bois proviendra de trois entreprises situées à Viroinval (23 km), Achêne (70 km) et Givet (40 km).


Quelques illustrations

Un réseau de chaleur


Odoo image et bloc de texte


Un silo de 88 m³ (disque jaune) est approvisionné en particules ou plaquettes de bois. Il alimente deux chaudières situées dans le garage du home (rectangle vert). Les plaquettes sont acheminées par vis vers les deux chaudières de 350 kW.

Un réseau de tuyaux isolés (perte de 1 °C/km) conduit l'eau chaude vers les chaufferies (A, B, C, D et E). Les chaufferies D et E abritent les chaudières prêtes à fonctionner en cas de panne.

Vue aérienne du silo et des chaudières


Odoo image et bloc de texte


Le plan montre, à la gauche du silo, l'auge de réception des particules de bois qui seront transférées dans le silo. De ce dernier, elles sont acheminées vers les chaudières situées dans le garage du home. S'y trouvent également deux ballons tampon d'une contenance de 8 000 l.

 

Coupe du silo et du garage où se trouvent les chaudières et les ballons tampon


Odoo image et bloc de texte


Le silo contient donc 88 m³ de matières ; il sera approvisionné entre 26 et 40 fois par an. Un système de vis achemine les particules de bois (principalement des plaquettes) vers les chaudières.