De la patate à l’électricité : friture sur la ligne verte.

Imaginons.

Vous achetez des pommes de terre BIO dans une quelconque enseigne.

Bien entendu, vous faites confiance aux labels, apposés sur le sac, qui garantissent que ces patates ont effectivement été cultivées en agriculture Biologique.

Et c’est le cas. Très bien.

Maintenant, remplaçons la patate par... l’électricité. Patate (tras)… vous vous faites probablement avoir sur toute la ligne (électrique)!!

Il faut savoir que l’électricité « d’origine renouvelable» n’est pas d’origine renouvelable dans la grande majorité des cas, malgré ce qu’annonce votre contrat dit « vert » !!

Comment est-ce possible?  Très simplement : les Labels de Garantie d’Origine (LGO), qui peuvent être vendus indépendamment de l’électricité à laquelle ils se réfèrent ! Qui plus est : ce qui ressemble à de l’escroquerie, à tout le moins à une tromperie, est parfaitement… LÉGAL!

Le LGO est un certificat accordé au producteur d’électricité verte qui atteste de son origine renouvelable. Mais ce label est découplé de l’électricité dont il atteste la qualité et peut donc être échangé ou revendu.

Le LGO est devenu un outil de marketing. D’un côté, la plupart des fournisseurs achètent leur électricité sur le marché de gros, c’est-à-dire une production essentiellement à partir du gaz, nucléaire ou du charbon. D’un autre côté, ils achètent les LGO, généralement dans des pays où l’électricité est essentiellement verte (Norvège, Islande...). Dans ces pays, les LGO sont excédentaires et n’ont aucune valeur marchande…

Sur les sites comparateurs les plus courants (Test Achats, Wikipower, monenergie.be, CREG, etc...) , la quasi-totalité des fournisseurs proposent des contrats annonçant fièrement une électricité 100% verte, grâce à ces rachats de LGO à vil prix.

C’est une tromperie, et c’est pourtant légal ! Que faire ? Qui croire ?

Face à cette tromperie, seule l’ONG Greenpeace a réagi fermement en établissant un classement « alternatif » dans lequel le critère d’origine est central. Les autres sites signalent (très) confidentiellement cet état de fait (dans les FAQ...). Le site « officiel » de la commission wallonne de régulation de ce marché, la CWAPE, n’en fait nullement mention... Il existe de rares fournisseurs qui achètent directement l’électricité verte sans dissocier l’électricité et le LGO. En Wallonie, il y en a seulement 2 : Energie2030 S.A. , et COCITER.

Nous sommes en collaboration avec ENERGIE 2030 Agence SA et COCITER scrl qui distribuent exclusivement de l'électricité verte !

Energie 2030 est notre partenaire historique depuis 2012. COCITER est une coopérative de coopératives, dont Emissions Zéro est co-propriétaire depuis septembre 2017. Le prix de l'électricité est composé de 3 parties :

  1. le prix de la fourniture = le prix de l'énergie

  2. les coûts d'utilisation des réseaux

  3. les autres taxes-redevances-cotisations-surcharges

Seul le prix de la fourniture (= prix de l'énergie) dépend du fournisseur.

Changer de fournisseur, c’est indolore et ça ne prend pas beaucoup de temps. Si vous devenez client, COCITER ou Energie 2030 prendra en charge les démarches liées au changement de fournisseur :

  • COCITER / Energie 2030 contactera votre fournisseur actuel et résiliera le contrat à votre place.

  • Il n’y aura ni frais, ni indemnité de rupture.

  • Il n’y aura pas de coupure d’électricité. Ainsi, ce sera 100% cohérent avec ce qui est écrit également sur le site, mais dans la partie "Votre énergie". 

Comment les rejoindre ? Rien de plus simple. Il suffit de vous rendre sur le site de COCITER ou d’Energie 2030 sa , d’entrer vos coordonnées et tout se fait simplement. En tant que coopérateurs d’EZ, un tarif avantageux vous est réservé ! Infos sur notre site.

Sites relatifs à cette question: